Ressources et Actualisation

La spasmophilie : mieux la connaitre pour mieux la guérir

la spasmophilie

La spasmophilie, un trouble difficile à identifier et à cerner, au effets « débilitants » pour celle ou celui qui en souffre. Un article pour y voir clair

Qu’est-ce que la spasmophilie ?

Les études montrent que la spasmophilie touche davantage les femmes que les hommes. Elle se manifeste essentiellement par un ensemble de signes qui associent spasmes et hyperexcitabilité musculaire.

La fameuse crise de spasmophilie est en réalité une crise de tétanie déclenchée par une hyperventilation qui, elle, est provoquée par de l’angoisse …

Une excellente alternative dans le traitement de la spasmophilie

👉 Voici une méthode, simple et naturelle, validée par des médecins, qui a fait ses preuves depuis 1987

 Cette hyperventilation entraîne une modification dans les échanges calcium/magnésium au niveau cellulaire.

La personne souffrant de spasmophilie est quelqu’un d’hypersensible qui dépend considérablement de son environnement et dont la vulnérabilité aux stress s’avère élevée.

La spasmophilie n’est pas considérée comme une pathologie mais un mal-être ressenti dès la vie in utero en osmose avec la mère.

Comment se manifeste la spasmophilie ?

Il existe deux types « d’expression » de la spasmophilie

Les symptômes spasmodiques :

  • Sensations de fourmillement au niveau des extrémités, crampes
  • Douleurs intestinales, ballonnements, colites
  • Spasmes de la gorge, difficultés à déglutir
  • Boules à l’estomac, gastrites
  • Spasmes myocloniques (tremblements incontrôlés des muscles), douleurs articulaires et musculaires
  • Crispations du visage, tensions des mâchoires

Autres symptômes associés à la spasmophilie :

  • Accélération du rythme cardiaque (tachycardie), hyperexcitation et contractions prématurées du
  • Myocarde pouvant provoquer une légère douleur (extrasystoles)
  • Acouphènes, troubles de la vue
  • Oppression
  • Baisse de la libido
  • Insomnies
  • Irritabilité, angoisses, troubles de l’anxiété généralisée, phobies

Peut-on guérir de la spasmophilie ?

Il est possible de réduire les symptômes de la spasmophilie de manière significative, voire d’en guérir complètement. Pour cela, il est nécessaire de rétablir un bon équilibre psychosomatique.

Voir à ce titre l’article comment guérir de la spasmophilie

Découvrez des livres pas tout à fait comme les autres

POUR LES DÉCOUVRIR cliquez sur l’image

Tout d’abord ce qu’il faut savoir sur le plan physiologique

Si les causes et les symptômes de la spasmophilie peuvent être divers et nombreux, ils mettent d’abord en évidence des carences en minéraux, en calcium et en magnésium.

Cela peut être dû à diverses raisons :

  • Le stress qui génère un état d’acidose où l’organisme va puiser abondamment dans les réserves de minéraux.
  • Et/ou à un déséquilibre nutritionnel.
  • Un terrain anxiogène qui est très souvent à l’origine de ces symptômes.

Les minéraux et leur rôle au niveau de l’organisme

Le calcium

Chez la plupart des spasmophiles, le taux de calcium sanguin est parfaitement normal. Ce qui crée en réalité l’hyperexcitabilité neuromusculaire est l’insuffisance de calcium à l’intérieur même des cellules.

C’est pourquoi une injection de calcium en intraveineuse suffit à stopper la crise de tétanie puisque le corps refait le plein de calcium y compris au niveau cellulaire. La personne va également se sentir apaisée puisque le calcium produit un phénomène de sédation.

Le magnésium

En ce qui concerne le magnésium, on rencontre le même phénomène : taux sanguin normal mais insuffisant au cœur de la cellule. C’est un traitement assez courant dans les cas de spasmophilie mais qui ne peut en aucun cas permettre de guérir de ce trouble même s’il s’avère important d’en apporter.

Il est parfaitement possible de venir à bout des symptômes de la spasmophilie. Il est possible d’écourter les crises, de les espacer et avec le temps de les faire disparaitre.

Techniques associées dans le traitement de la spasmophilie

Il existe de nombreux moyens pour restaurer son équilibre.

Elle se présentent comme autant de moyens pour prévenir les crises de spasmophilie mais également d’en réduire l’intensité, voire avec le temps de guérir complètement de la spasmophilie.

copyright © tous droits réservés 2018 Bruno Lallement

Par Bruno Lallement

Bruno Lallement enseigne la méditation et les méthodes d’accomplissement personnelle depuis 1987

Il donne cours et stage dans ces divers domaines. Conférencier mais aussi auteur, humaniste et humanitaire

TU POURRAIS AUSSI AIMER

témoignage

Bernard, directeur d’une grande enseigne témoigne

https://www.youtube.com/watch?v=-F9dzeYUZ-gBernard, directeur qualité dans une grande entreprise internationale, donne son avis sur un stage de méditation qu’il a vécu avec Bruno Lallement. Une expérience tout

ARTICLES RÉCENTS

RETROUVONS-NOUS SUR FACEBOOK

CATÉGORIES

BRUNO LALLEMENT