❝ Tu ne peux désirer une chose et cultiver son contraire est le livre dont a besoin toute une société qui a perdu son bon sens et sa cohérence. C'est le livre que tout le monde devrait lire pour participer à une société plus heureuse et plus respectueuse ❝
tu ne peux désirer une chose est cultiver son contraire
Myriam D
Médecin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
tu ne peux désirer une chose et cultiver son contraire

TU NE PEUX DÉSIRER UNE CHOSE ET CULTIVER SON CONTRAIRE

Un véritable plaidoyer pour plus de cohérence et d'altruisme dans nos vie

C’est en effet un plaidoyer pour davantage de cohérence et d’altruisme, mais aussi de respect, de fraternité et de bienveillance. C’est l’ouvrage dont le monde aurait besoin pour rendre le monde meilleur et plus heureux.

La presse en parle,

Quand les télévisions parlent du livre « Tu ne peux désirer une chose et cultiver son contraire »

tu ne peux désirer une chose et cultiver son contraire
Bruno Lallement à la télévision

Un livre qui vous redonne le pouvoir sur votre vie,

Tu ne peux désirer une chose et cultiver son contraire vous montre l’immense pouvoir que vous possédez en devenant cohéren

Il s’est écrit déjà beaucoup d’ouvrages mais très peu ont vraiment parlé de cet ingrédient indispensable qu’est la cohérence. Une cohérence sans laquelle rien de vraiment harmonieux ne peut se créer lorsqu’il est allié à la bienveillance et l’altruisme.

L’éditeur lui-même a déclaré en travaillant sur le livre qu’il était « si impactant qu’on n’arrive pas à le quitter des yeux ».

De page en page, vous progressez dans la lecture et à chaque phrase vous ne pouvez dire qu’une chose « oui ».

Pourtant l’auteur n’essaie à aucun moment de nous convaincre, de penser comme lui, il nous nous renvoie constamment à nos responsabilités dans une fluidité de lecture extraordinaire.

Cet ouvrage est simplement bouleversant

Le nouveau livre de Bruno Lallement

☛ Avec la préface de Valérie Cabanes, juriste en droit international spécialisée dans les droits de l’homme et le droit humanitaire.

Et la participation de :

  • Sébastien Arsac, L214,
  • André Joseph Bouglione,
  • Lamya Essemlali (Sea Shepherd)
  • Yolaine de la Bigne (L’homme et l’animal)
  • André Ménache (Antidote Europe)
  • Nathalie Tschiember (Planète Altruiste)

« Tu ne peux désirer une chose et cultiver son contraire », un ouvrage qui pourrait bien contribuer à changer l’avenir

Dalai Lama disait « c’est pire de savoir et de ne pas faire que de ne pas savoir du tout ».

Seulement ne pas savoir c’est aussi prendre le risque de retrouver face à l’imprévu complètement démuni et incapable d’agir quand il arrive.

Cet ouvrage pourrait bien changer profondément les consciences pour préparer un avenir meilleur.

Participez vous aussi à la prochaine :
Journée Mondiale de l’Altruisme

image-0

Bruno Lallement son auteur vous en parle

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
J'accepte
Je refuse
Privacy Policy