Ressources et Actualisation

Je veux réussir

réussir -

« Réussir » est une notion quelque peu relative. Il peut s’agir du sentiment d’avoir réussi sa vie ou de la réussite sociale ou professionnelle.

Je veux réussir

Mettez toutes les chances de votre côté

Ça ne s’invente pas, si nous voulons réussir notre vie, être heureux et accompli, nous devons mettre toutes les chances de notre côté.

Nous ne pouvons en effet espérer voir notre existence changer en continuant à fonctionner de la même façon, c’est tout bonnement impossible.

SUCCÈS DE LIBRAIRIE

Un livre qui redonne vraiment confiance en soi

livre de développement personnel

Car si notre manière de penser, d’agir et de nous exprimer étaient en adéquation avec nos désirs, il y a bien longtemps que nous aurions obtenu ce que nous désirons. Nous pouvons nous raconter autant d’histoires que nous voulons, adhérer à toutes les philosophies que nous voulons, mais les faits sont les faits.

Nous semons, nous récoltions

Ce que nous obtenons dans l’existence est simplement la juste continuité de notre façon d’être. Que nous en soyons conscient ou pas, que nous l’acceptions ou non.

C’est vrai que parfois c’est douloureux de l’admettre. Cela peut être même insupportable. Une vraie gifle qui nous secoue du haut jusqu’en bas. Mais c’est parfois un passage obligé, nécessaire, indispensable pour enfin obtenir ce que nous désirons, en tout cas avoir l’existence à laquelle nous aspirons.

Nous ne sommes pas fait pour le mensonge

. Il n’existe pas de menteur heureux. On ment pour paraitre et paraitre n’est pas et ne sera jamais la vérité. Cela ne nous permettra jamais de vivre de manière authentique. 

Mais je ne parle pas forcément des petits arrangements que nous faisons tous au quotidien, avec les autres, avec les situations auxquelles nous sommes confrontées. Je parle plutôt de ces gros mensonges dans lesquels nous vivons à propos de la vie que nous menons.

Vivre vrai

Il nous est en effet difficile parfois d’admettre qu’elle n’est pas ce que nous voulons.  Que nous aspirions à bien autre chose. Que nous avons finalement abdiqué devant l’adversité. Nous avons refoulé nos aspirations, parce que nos doutes, nos peurs l’ont emporté sur nos désirs. Nous avons peut-être trop écouté les courants pessimistes environnants. Sans doute parce que cela nous arrangeait de le croire. Il aurait fallu faire des efforts que nous n’avions peut-être pas envie de fournir, ou parce que notre motivation manquait de tonus.

STOP ! Arrêtons un instant !

QUE VOULEZ-VOUS VRAIMENT ?

Vous êtes-vous déjà réellement posé la question ?

En 35 ans de carrière je ne compte plus les conférences que j’ai donné et ce qui m’a toujours le plus étonné c’est que la plupart des gens ne savent même pas ce qu’ils veulent. C’est pourtant le point de départ.

Comment voulez-vous obtenir quoi que ce soit sans avoir la moindre idée de ce que vous désirez ? C’est tout bonnement insensé.

C’est comme attendre de voir une plante pousser sans mettre de graine en terre, et la graine c’est ce que vous voulez.

Mais cela ne suffit pas

Vous avez la graine (votre aspiration). Il vous faut le terrain, et le terrain c’est vous. C’est votre esprit. Je veux dire par là votre manière de penser, d’agir et de vous exprimer.

Imaginez, vous mettez la graine en terre et vous attendez que ça pousse, mais rien ne vient. C’est certain, et il n’arrivera rien si vous n’arrosez pas, si vous ne donnez pas de la nourriture à votre graine. Elle est comme vous, elle a besoin d’être nourrie, entretenue, vous devez en prendre soin.

Vous voulez que votre vie change ? Vous désirez qu’elle soit heureuse, accomplie, réussie ?

Alors vous n’avez d’autre choix que d’infléchir votre esprit dans le sens de vos désirs. Vous ne pouvez en effet désirer une chose et cultiver son contraire. D’une graine de pissenlit ne sortira qu’un pissenlit, de pensées sombres et pessimistes que croyez-vous qu’il va sortir ? Qu’espérez-vous avoir en vous entretenant dans l’idée que « ça ne marchera jamais ». « Je ne suis pas capable ». « On ne m’a pas appris ». « Je ne sais pas faire » etc …

Le pire des terrains est celui dont vous n’avez pas conscience. La pire des pensées est celle qui agit dans l’ombre, en arrière plan, cachée au fond de votre inconscient.

Comment vous en libérer pour réussir ?

C’est là qu’est votre choix, votre liberté. Seulement  chaque fois que vous remettez à plus tard, c’est votre propre réussite, votre propre bonheur que vous remettez à demain. et  « demain n’arrivera jamais que … demain ».  Autrement dit jamais. 

La solution est de prendre sa vie en main

copyright © tous droits réservés 2018 Bruno Lallement

Par Bruno Lallement

Formateur, écrivain, humaniste et humanitaire
il enseigne les démarches de réalisation personnelle depuis 1987

TU POURRAIS AUSSI AIMER

ARTICLES RÉCENTS

RETROUVONS-NOUS SUR FACEBOOK

CATÉGORIES

BRUNO LALLEMENT