Ressources et Actualisation

Gérer ses émotions ou comment faire pour ne plus en souffrir

Comment gérer ses émotions :Votre conférence retranscrite avec les questions/réponses en bas de page

Gérer ses émotions ou comment faire pour ne plus en souffrir

Les émotions heureuses peuvent également être négatives car elles dispersent notre attention et peuvent nous créer du tort (par ex : quand nous sommes emportés par une bonne nouvelle qui nous fait oublier d’être vigilants en traversant la route).

Les émotions heureuses peuvent également être négatives car elles dispersent notre attention et peuvent nous créer du tort (par ex : quand nous sommes emportés par une bonne nouvelle qui nous fait oublier d’être vigilants en traversant la route).

RÉALISEZ VOS ASPIRATIONS
GRÂCE À CE COFFRET

Concrètement, comment faire pour ne plus être transporté, gouverné par ces émotions ?

En bref, comment gérer ses émotions ?

En état ordinaire, nous nous identifions aux pensées et émotions qui y sont liées. Nous les subissons car nous nous y attachons, nous les refoulons et nous épuisons. Cela crée toutes nos souffrances.

Mais les émotions sont comme les nuages qui passent dans le ciel. Elles font partie de nous, s’élèvent. Il ne s’agit pas de les refouler car elles font partie de notre nature.

Il s’agit d’apprendre à être à l’aise avec elles, qu’elles soient négatives ou positives.

Etre libre de ses émotions nécessite un entrainement de l’esprit. Il s’agit de les apprivoiser pour bénéficier de toutes nos ressources.

Pour gérer ses émotions : Les clés délivrées dans la méthode de Bruno

La bonne pratique, c’est celle qui marche

Dalaï Lama

Bruno a débuté la méditation à 15 ans, il recherchait des réponses à sa souffrance.

Chhimed Rigdzin Rinpoché a été une source d’inspiration extraordinaire; il représentait la réponse qu’il cherchait car il incarnait cette stabilité, rien ne pouvait le déstabiliser.

Ces rencontres avec ces sages ont été déterminantes, elles lui ont apporté ce recul nécessaire et salutaire. Riche de ces enseignements, il vous propose une méthode d’accomplissement personnel…par la pratique.

Il s’agit d’être prêt à investir le temps nécessaire pour que votre vie change et vous conduise enfin vers le bonheur. Patience et persévérance sont indispensables.

Car les miracles n’existent pas et les résultats ne viendront pas seuls.

Il y aura des moments de doute et de remise en question mais cette stabilité s’acquiert petit à petit.

On ne devient pas un virtuose sans toucher son piano.

Vous allez découvrir l’effort joyeux car il ne s’agit pas d’une contrainte mais d’un réel plaisir à prendre soin de soi.

Le cercle devient alors vertueux : plus vous pratiquez, plus ça vous fait du bien, plus vous aurez envie de pratiquer. Et plus gérer ses émotions devient aisé.

Grâce à la pratique, vous acquerrez l’habileté, l’attitude juste et aurez ce recul par rapport à vous-même. Vous apprendrez à avoir ce regard neutre et bienveillant envers vous-même. Et enfin apprendre à gérer vos émotions.

L’esprit c’est comme un parachute, ça marche mieux quand c’est ouvert.

Einstein

Le développement de l’attention

Le cycle 1 de la méthode de Bruno est dédié au développement de l’attention.

Il s’agit d’acquérir la stabilité de la conscience, fondement de l’accomplissement de soi.

Le fait de s’accorder 15 min par jour démontre qu’on commence à prendre soin de soi, sainement. Et cela va permettre de développer une saine distance face aux émotions et pensées.

On se familiarise avec, on apprend à regarder en soi-même, on comprend comment ces émotions se construisent, se déconstruisent, comment on se laisse emporter… on apprend à les regarder avec bienveillance et ouverture, ce qui nous permettra de nous libérer de leur emprise. Les états positifs prendront leur place et supplanteront la négativité. Vous vous sentirez de mieux en mieux, plus heureux.

L’entrainement consiste à développer l’attention pour être de plus en plus là, ancré.

Plusieurs supports seront utilisés : le corps, la respiration et d’autres.

Chaque semaine, un élément vient s’ajouter aux enseignements de la semaine précédente. La méthode est progressive. On acquiert de l’habileté dans la pratique au fur et à mesure.

Il s’agit d’un entrainement de toute une vie.

L’attention est la clé de voute du psychisme humain car elle nous permet d’avoir accès à nos ressources conscientes et inconscientes.

confiance en soi

Ce que vous devez retenir de cette conférence pour gérer vos émotions et ne plus en souffrir, quelles qu’elles soient

Gérer ses émotions ou comment faire pour ne plus en souffrir

👉 Si vous agissez, pensez comme vous l’avez toujours fait, vous ne pouvez pas espérer de résultats différents de ceux que vous avez obtenus jusqu’à aujourd’hui car les mêmes causes produisent les mêmes effets.

👉 La pratique vous amène à poser des gestes, un regard différent par rapport à vous-mêmes. Elle vous permet de prendre de la hauteur pour vous respecter, devenir un ami pour vous-mêmes.

👉 Mais il n’y a pas de méthode miracle. Il s’agit d’acquérir des réflexes, de développer cette attitude respectueuse à l’égard de vous-mêmes, de cultiver cette grande histoire d’amour avec vous-mêmes.

Vous allez vous faire le cadeau d’une vie heureuse et allez pouvoir l’offrir à vos enfants, à vos proches, aux autres.

Pour gérer ses émotions :

Qui mieux qu’une personne heureuse peut apporter du bonheur autour d’elle ?

Qui mieux qu’une personne qui se respecte peut respecter les autres et se faire respecter ?

Qui mieux qu’une personne qui a confiance en elle peut donner confiance aux autres ? 

N’allez pas chercher vos réponses à l’extérieur, les réponses sont en vous.

Vous êtes la source de votre bonheur.  Prenez soin de vous, c’est ainsi que vous changerez votre vie.

confiance en soi

Il s’agit d’accepter ses peurs, ne pas les refouler.

Que redoutez-vous le plus ? Prenez le temps de réfléchir à ce que vous feriez si cela arrivait. Il s’agit d’anticiper le stress pour le surmonter, apprendre à être à l’aise dans les situations que l’on redoute.

Osez le ridicule, vous ne le serez pas ! – Auteur inconnu

Il s’agit d’une idée fausse car une émotion atteint son paroxysme puis redescend.

Toutes les émotions sont changeantes, se construisent et se déconstruisent à la faveur d’un grand nombre de causes et de conditions ; elles ne restent jamais dans le champ de conscience.

Ce qui fait qu’elles ont tendance à durer plus longtemps dans le champ de conscience est qu’on s’y attache, on les saisit, on essaie de les contrôler.

Il est important de pouvoir se passer du support car on y est dépendant et notre attention ne peut donc pas se développer dans ces conditions.

La méchanceté est un concept. Ces personnes ont peur, sont en souffrance.

Nous sommes dans une culture du paraître où l’on veut donner une bonne image de soi et où on refoule tout ce qui n’est pas en rapport avec l’image que l’on veut donner de soi.

Quand on est bien avec soi, que l’on est à l’aise avec ce que l’on ressent, cela ne nous affecte plus. Notre lucidité et discernement nous permettent une saine distance et nous ne subissons plus les attaques et jugements.

On discute plutôt que disputer.

Il s’agit d’apprendre à être à l’aise avec ses émotions pour ne plus les subir ni en être le jeu.

Le premier cycle de la méthode permet d’acquérir la stabilité nécessaire. Les émotions auront alors moins d’emprise.

Grâce aux antidotes (second cycle de la méthode), les émotions perdront en puissance, seront adoucies. Pour un rééquilibrage d’énergie, la médecine chinoise peut aider.

Découvrez en détail les cycles

de la méthode de Bruno

À bientôt sur notre prochaine conférence

Belle journée

Bruno et son équipe

Nathalie et Loïc

TU POURRAIS AUSSI AIMER

je t'aime -

La puissance du « je t’aime »

JE T’AIME – QUE SE PASSE-T-IL QUAND ON SE LE DIT SOUVENT ? Savoir dire « je t’aime » Que ressentez-vous lorsqu’une personne vous dit, sincèrement cela

ARTICLES RÉCENTS

RETROUVONS-NOUS SUR FACEBOOK

CATÉGORIES

BRUNO LALLEMENT