Ressources et Actualisation

La puissance du « je t’aime »

je t'aime -

JE T’AIME – QUE SE PASSE-T-IL QUAND ON SE LE DIT SOUVENT ?

Savoir dire "je t'aime"

Que ressentez-vous lorsqu’une personne vous dit, sincèrement cela s’entend, « je t’aime », « j’apprécie ta présence », « je suis très heureux de te connaitre ». Beaucoup de bien n’est-ce pas ?

Hé bien la preuve est faite aujourd’hui que ceux qui expriment plus volontiers leurs sentiments se portent bien mieux que la plupart des gens, qu’ils apportent davantage de bonheur autour d’eux et mènent une vie sociale bien plus enrichissante et épanouie. Leur vie de couple dure plus longtemps, et de manière générale ils se disent très heureux dans la vie, bref tout semble leur sourire.

Je t'aime mais pas trop

Plusieurs études sérieuses ont été menées sur le sujet et il apparait clairement que les adeptes du « je t’aime » régulier sont bien plus heureux que la majorité et l’explication en est assez simple.

Amusez-vous à faire ce simple exercice : imaginez une personne que vous aimez en face de vous, dites-lui « je t’aime » et voyez ce que vous ressentez alors? Vous vous sentez bien n’est-ce pas ?

Ce fameux je t’aime lorsqu’il est répété régulièrement agit comme un véritable mantra. Pour ceux qui ne connaissent pas ce principe, un mantra émet une vibration à une certaine fréquence qui va avoir un effet directement sur nos cellules. Là aussi des études ont été menées en parallèle avec des moines bouddhistes et le résultat est tout simplement stupéfiant. Une pratique continue va augmenter la présence des anticorps de plus de 30%, de nombreuses maladies disparaissent spontanément et la personne ressent un plus grand calme.

LES WEB CONFÉRENCES DE BRUNO

Des réponses à vos questions

Sur tous les thème qui vous intéressent :

  • Santé, bien-être
  • Gestion du stress et/ou des émotions
  • Lâcher prise
  • Bonheur
  • Méditation, altruisme et compassion
  • etc …
La puissance du « je t’aime »

Les effets du je t'aime

Nous aurions des effets très similaires avec un « je t’aime » répété régulièrement. Car ce qui ressort de cette étude c’est que dire « je t’aime » a non seulement un effet positif sur celui qui le reçoit, mais aussi sur celui qui l’émet. En effet, exprimer, et pas seulement se contenter de le ressentir est très bénéfique pour la santé, mais pas seulement.

Ces études ont montré que dire régulièrement à quelqu’un « je t’aime » renforce l’estime de soi, la personne se sent davantage exister pour l’autre et cela l’aide à reconnaitre plus facilement sa valeur. Par contre les personnes qui vivent avec ce qu’appelait un psychologue de Strasbourg « les handicapés des sentiments » ont souvent des relations sociales et affectives désastreuses. Leur vie de couple est terne, leurs conjoints ne se sentent pas aimés (et pour cause) même si eux affirment qu’ils aiment leur conjoint.

On a pu noter que 70% des infidélités sont dues au fait que celui qui commet cet acte ne se sentait plus considéré par l’autre qui était devenu moins démonstratif en sentiment. Il suffirait pourtant de quelques attentions régulières pour que cela n’arrive pas. Je ne ferai pas ici tout un développement sur le sujet puisque ce n’est pas mon domaine, mais plusieurs neurologues ont démontré cliniquement les effets du « je t’aime » régulier sur le système nerveux autant, encore une fois, de celui qui le reçoit que de celui qui l’émet.

Exprimé ou simplement ressenti ?

Beaucoup disent aimer leur conjoint, mais ne le disent que très rarement, en réalité cela n’a que peu d’effet réel. Il ne suffit pas d’aimer, mais faut-il aussi le dire et de le répéter. « Se sentir aimer est aussi vital que boire et manger » affirmait un psychothérapeute qui rajoutait « Un amour non dit est un amour qui n’existe pas ».

« Exprimer » veut bien dire « sortir de », autrement dit lorsque vous n’exprimez pas votre amour l’autre ne peut en bénéficier, c’est tout le sens du partage. Partager ses sentiments est fondamental pour l’équilibre d’une relation, quelle qu’elle soit.

Au lieu de sortir votre colère, montrez votre amour. Trop vite la relation devient un lieu de reproche où l’on ne sait plus partager ses sentiments pour l’autre et quand on voit le résultat, ça donne à réfléchir.

Mais si beaucoup ont tant de difficulté à exprimer leurs sentiments, ce n’est pas parce qu’ils en manquent, mais à cause de nombreuses peurs et préjugés qu’ils portent en eux.

Il serait trop long d’en débatte ici, mais il existe de nombreuses techniques pour aider la personne à sortir de ses craintes et comprendre l’utilité d’exprimer souvent ses sentiments.

Vous méritez d’être aimé

Comme le faisait remarquer Sa Sainteté le Dalai Lama « l’amour ne doit pas dépendre de l’attitude de l’autre ». En effet souvent nous retirons notre amour aux autres lorsqu’ils nous ont déçus ou ne se sont pas comportés comme nous l’attendions, mais dans ce cas ce n’est pas de l’amour. Nous devons être capables de dissocier l’acte de la personne qui les commet. Certes elle a pu avoir un comportement malheureux, mais tout autant que vous cette personne a le droit d’être aimé.

Naturellement cela ne veut pas dire que nous devons nous maintenir dans une relation destructrice pour autant. Nous devons nous respecter nous-mêmes et refuser les mauvais traitements et c’est pour cela aussi que l’amour doit commencer par nous-mêmes. Nous devons reconnaitre notre propre valeur, admettre que nous avons le droit d’être aimés, que nous méritons cet amour et pour cela nous devons être capables de commencer par nous, car les autres agiront avec nous comme nous le sommes avec nous-mêmes.

Si vous avez du mal à dire « je t’aime »

Ce n’est pas parce que vous êtes avare, en réalité vous manquez tout simplement d’estime de vous-même. Comment pouvez-vous dire « je t’aime » à quelqu’un librement si vous pensez ne pas mériter cet amour vous-même ? C’est tout bonnement impossible parce que vous ne pouvez accordez aux autres ce que vous ne reconnaissez pas comme étant légitime pour vous-même.

Si vous avez du mal à dire « je t’aime » c’est sans aucun doute parce que vos parents ont fait ce que vous faites vous-même, ils ont peu communiqué leur amour et vous vivez avec l’idée que ce n’est pas nécessaire ou important, qu’il faut une occasion pour cela, hé bien vous avez tort.

Tout cela n’a fait que créer des manques et vous le savez puisque vous êtes la première personne à en avoir souffert. Vous le savez au fond de vous, car vous ne vous sentez pas accompli, aimé, reconnu pour ce que vous êtes réellement. Souvent vous avez une bien piètre idée de votre valeur, vous avez du mal à aller vers les autres ou à être authentique. Vos relations sont très conventionnelles et en tout cas pas très épanouissantes, alors il est sans doute temps pour vous de changer cela, car vous n’avez pas besoin d’une longue psychothérapie pour vous y mettre tout de suite.

Un jeu de cartes pas tout à fait comme les autres

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR LE DÉCOUVRIR

À mettre en pratique

Détendez-vous surtout mentalement, pensez à quelque chose qui vous fait vraiment plaisir et une fois détendu pensez à quelqu’un que vous connaissez ou pas, mais avec qui vous vous sentez ou sentiriez bien. Imaginez que cette personne vous dit « …….. (mettez ici votre prénom), je t’aime » « tu as le droit d’être aimé », « tu mérites d’être aimé », tu es quelqu’un de merveilleux (pensez à toutes les richesses que vous a donné la nature) … Faites cela pendant quelques minutes et voyez ce qui se passe en vous. Incroyable n’est-ce pas ?

Faites cela très souvent et vous verrez très vite combien dire « je t’aime » n’est pas si inutile que ça, au contraire, vous allez sentir votre estime de vous-même grandir, vous vous accorderez bien plus de bonheur dans votre vie, votre estime de vous-même rayonnera, on trouvera que vous êtes une compagnie agréable. Vous serez bien plus détendu, moins enclin à réagir aux critiques des autres, car vous reconnaitrez dès lors que votre valeur intrinsèque ne peut-être entachée par des remarques mêmes volontairement ou involontairement désobligeantes.

Cessez de vouloir tout contrôler

Pour certains d’entre vous qui êtes en train de lire ce document, pour toutes sortes de raisons qu’on se gardera de juger ici, vous avez pris l’habitude de tout contrôler et notamment vos sentiments. Vous pensez qu’il y a une règle, une dose à donner, trop ou pas assez. Dans ce domaine il ne peut y avoir de calcul, est-ce qu’une fleur dose le parfum qu’elle émane ? C’est sa nature de donner sa fragrance.

Votre nature profonde est aimante c’est uniquement votre mental conditionné qui vous empêche de libérer votre capacité à aimer. Vous contrôlez vos sentiments à cause de vos peurs, vos peurs vous poussent à contrôler vos sentiments, car vous avez l’illusion de pouvoir contrôler les autres. Mais le résultat de tout cela est tout bonnement catastrophique.

Vous comme tous les autres avez besoin de vous sentir aimé, c’est vital pour votre équilibre. Si vous avez soif et que vous ne buvez pas que se passe-t-il ? Vous ressentez un manque et vous pouvez devenir vite agressif à cause de la frustration imposée. Le problème c’est comme vous manquez d’estime de vous-même, vous allez forcément rencontrer quelqu’un qui vous donnera peu ou pas du tout et vous serez dans un constant état de frustration.

Votre soif deviendra tel que, soit vous deviendrez fou, soit vous irez voir ailleurs.

Doit-on se forcer à aimer ?

je t'aime

Il ne s’agit pas de s’obliger à aimer, mais de libérer votre capacité à aimer qui s’est « rouillée » par le temps et les épreuves de la vie. Cela ne vous parait peut-être pas très naturel de dire « je t’aime » même lorsque vous ne le ressentez pas. Mais le problème ce n’est pas de dire « je t’aime » librement, c’est justement que vous ne le ressentez pas et cela indique tout simplement que vous n’êtes pas ou très peu en contact avec vos sentiments. Si vous n’arrivez pas à dire « je t’aime » ou à exprimer vos sentiments, c’est parce que les circonstances de votre vie vous ont amené à vous éloigner d’eux, à vous couper de ce que vous ressentez vraiment, le plus souvent par peur de souffrir, parce que vous vous êtes senti blessé.

Aimer, ça s'apprend

Il est donc fort possible qu’en « réactivant » votre capacité à aimer cela réveille de nombreuses peurs latentes ou des ressentiments qui jusque-là avaient été refoulés, ce qui est parfaitement normal. Cela veut dire surtout que vous êtes en train de guérir.

Un très grand sage tibétain a dit « si vous attendez de le ressentir, vous ne pratiquerez jamais la compassion et votre vie n’aura donc aucune chance de changer positivement, au début vous aurez un peu l’impression de vous forcer, mais avec le temps cela vous paraitra aussi naturel que de vous lever le matin. Et plus vous aurez de compassion et d’amour, vous vous vous sentirez vivant et heureux ».

Alors, même si vous n’en avez pas toujours envie, prenez sur vous de dire plus souvent « je t’aime », aussi bien à vous-même qu’aux autres.

Un de mes très bons amis ne manque jamais de prendre ses enfants dans les bras chaque fois qu’ils les voient, aujourd’hui ils ont plus de 50 ans et ils se montrent toujours aussi attentionnés, leur relation reflète vraiment l’amour et la tendresse. Il me racontait que lorsqu’ils vivaient sous le même toit, tous les matins avant qu’il ne parte à son travail il ne manquait jamais de dire chacun combien il les aimait. Ses enfants ne souffrent d’aucun problème de communication ni de manque d’estime de soi. Ils vont très aisément vers les autres, c’est un réel plaisir que d’être en leur compagnie.

Et pourquoi pas vous ?

Et si vous preniez l’habitude de vous dire « je t’aime » à vous-même ? Ça vous parait peut-être ridicule, mais en faisant cela, c’est la vie en vous que vous aimez.

Connaissez-vous ho opono pono ? Cette « pratique » a été mise au point par Dr Hew Len Ihaleakala qui a reçu l’enseignement d’une chamane Mornah Nalamaku Simeona. je ne vais pas vous détailler le principe de cette démarche, mais dans les grandes lignes cela fonctionne un peu comme un mantra qui va « nettoyer » vos mémoires.

Voici l’un des mantra qui, d’après les adeptes, s’avère très puissant si vous le répétez en continu comme un mantra : « Merci ho opono pono pardon je t’aime je m’aime pardon je m’aime ho opono pono je t’aime merci….. »

Je ne vous demande pas d’y croire, mais simplement d’essayer et de voir ce  que cela vous procure.

L’amour est et restera sans aucun doute le plus puissant des remèdes. Il n’y a pas une personne qui n’apprécie pas de se sentir aimé, plus vous aimerez, plus vous vous sentirez aimé et plus vous éprouverez de la joie, celle d’exister. L’amour nous rend meilleurs, plus ouvert, plus altruiste, plus respectueux, alors ne vous privez pas de la pratiquer sans cesse.

Un article que vous pourriez lire

Qu’est-ce la méditation et comment la pratiquer ?

Bruno Lallement

Par Bruno Lallement

Bruno Lallement enseigne la méditation et les méthodes d’accomplissement personnelle depuis 1987

Il donne cours et stages dans ces divers domaines. Conférencier mais aussi auteur, humaniste et humanitaire

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Comment créer son propre bonheur

Comment créer son propre bonheur

Pourquoi chercher le bonheur puisque c’est nous qui le créons Bouddha a dit : « Chercher le bonheur en soi-même est difficile, mais le chercher à

ARTICLES RÉCENTS

CATÉGORIES

BRUNO LALLEMENT

RETROUVONS-NOUS SUR FACEBOOK