Ressources et Actualisation

L’hypersensibilité, est-il possible de s’en libérer ?

hypersensibilité - Ressources & Actualisation

L’hypersensibilité, peut-on en guérir ? ou est-ce un trait de caractère ? Des réponses à vos questions

Tout ce que l’on ne vous dit pas sur l’hypersensibilité

De plus en plus d’auteurs présentent l’hypersensibilité, voir un don, comme un trait de caractère, laissant ainsi sous-entendre qu’il est impossible de s’en libérer, que, finalement, le seul remède à l’hypersensibilité serait de l’accepter et de vivre avec. Ce qui voudrait également dire que nous sommes condamnés à subir les affres de cette sensibilité exacerbée et devoir passer le reste de sa vie à s’adapter en fonction de cette caractéristique particulière.

Quand Bruno Lallement parle d'hypersensibilité

Aujourd’hui, nous voyons même des groupes de personnes dites « hypersensibles » se former qui se considèrent comme des êtres à part. Certains seraient même dotés de capacités hors normes.

Que  faut-il réellement penser de tout cela ? Ces hypersensibles sont-ils réellement des êtres à part ? Ou des personnes en souffrances qui doivent subir cette tendance ?

L’hypersensibilité, une véritable torture

hypersensible

« Je suis une véritable éponge, je ressens le mal-être des autres et je prends tout en pleine poire, c’est insupportable à vivre ».

« Je me sens parfois tellement électrique, et je ressens tout de manière démultipliée, autant je peux connaître des sommets de bonheur, autant je peux me retrouver en enfer »

« J’ai dû arrêter mon travail de réceptionniste parce que j’étais une véritable éponge, et je prenais le mal-être de toutes les personnes qui venaient à l’accueil »

On ne nait pas hypersensible, on le devient

Beaucoup de personnes hypersensibles se sentent complètement invalidées par leur hypersensibilité. Leurs relations sociales deviennent compliquées au point qu’elles doivent opérer une sélection dans leurs relations comme dans leurs activités. Elles vivent parfois un véritable enfer. Dans les cas extrêmes, certains hypersensibles ne peuvent plus avoir de vie sociale, et doivent pratiquement vivre comme des ermites.

On retrouve beaucoup d’hypersensibles chez les personnes souffrant de spasmophilie, est-ce un hasard ? Quand on sait que la spasmophilie se caractérise essentiellement par un fonctionnement anarchique du système nerveux. Un « mal » qui est sous-tendu par de nombreuses peurs et des troubles anxieux.

L’erreur souvent commise concernant l’hypersensibilité

L’erreur est de croire en effet que l’hypersensibilité est un trait de caractère, ou une prédisposition à d’autres facultés mentales. Certes comme un aveugle qui voit ses autres fonctions se développer davantage pour compenser ce manque visuel, l’hypersensible développe également d’autres capacités pour compenser les « défauts » dus à sa sensibilité exacerbée.
C’est à cause de cela que certains auteurs, sûrement hypersensibles aussi, considèrent que la personne hypersensible est une personne à part avec des capacités particulières.
Santé mentale - hypersensibilité

comment se défaire de l'hypersensibilité

Seulement, si l’hypersensibilité était un trait de caractère, ou une fonction qui nous serait donnée par nature, il serait impossible de s’en défaire ou d’améliorer sa situation d’hypersensible. Mais ce n’est pas le cas.

Ce qui prouve que l’hypersensibilité n’est pas un trait de caractère.

De nombreux hypersensibles sont parvenus à retrouver une existence tout à fait « normale » sans plus être gênés par ce sentiment d’être une éponge. Si cette sensibilité exacerbée était « ancrée dans le dur », aucune de ces personnes ne serait parvenue à se libérer de ce trouble.

Qu’est-ce qui rend une personne hypersensible ?

Tout comme avec les émotions, nous trouvons des personnes qui semblent n’en manifester aucune. Le professeur Carl Gustave Jung les appelait les : « virtuoses du refoulement ». Ces personnes deviennent froides, distantes parce qu’elles sont tout simplement mal à l’aise avec ce qu’elles ressentent. Elles préfèrent mettre leurs émotions sous contrôle en les enfouissant bien profondément.
À l’autre extrémité, nous avons les personnes « hyperémotives », qui se sentent constamment malmenées par leurs propres émotions. Et, entre les deux, nous trouvons les personnes qui vivent relativement bien avec leurs émotions, elles sont capables de les ressentir sans pour autant se laisser emporter par elles.
Il en est de même pour les hypersensibles. Certaines personnes semblent en être complètement dénuées tandis que d’autres sont véritablement sous l’emprise de leur hypersensibilité qui domine leur existence.

Nous allons voir que, finalement, les « insensibles » et les hypersensibles ont beaucoup en commun

En effet, un regard honnête envers soi-même nous permet de voir que la sensibilité naturelle de chacun est simplement exacerbée par divers facteurs mentaux comme la peur, la culpabilité, le manque de confiance en soi et d’estime de soi. Ils sont un peu comme le feu que l’on met sous la marmite et qui fait bouillir l’eau. Mais l’hypersensible n’en est pas conscient. L’agitation mentale dans laquelle il vit le plus souvent trouble son esprit comme le vent trouble la surface de l’eau, ce qui l’empêche de voir ce qui est à l’origine de son hypersensibilité.
Ce sont ces mêmes facteurs mentaux qui poussent l’insensible à refouler sa sensibilité.

Un article sur la gestion des émotions qui pourrait vous intéresser

Comment se guérir de l’hypersensibilité ?

L’hypersensibilité

Comment un stage de méditation peut vous aider à être moins hypersensible

Une psychothérapie peut aider un hypersensible à comprendre ce qui se cache derrière son hypersensibilité.

La méditation est également un excellent moyen de stabiliser ses émotions et d’apaiser le système nerveux.

La médecine chinoise donne également d’excellents résultats pour recréer un équilibre entre toutes les fonctions. Toutefois, cela ne tient que si la personne entreprend une démarche en parallèle.

Retrouver une sensibilité qui soit supportable à vivre demande du temps et de la pratique. C’est en se libérant de toutes ces « toxines mentales » et en prenant davantage conscience de sa valeur, de ses capacités et ressources que nous pouvons peu à peu retrouver une existence paisible et sereine.

Bruno Lallement

Bruno Lallement, un hypersensible libéré

Auteur, conférencier, humaniste et humanitaire, il enseigne la méditation depuis 1987

Les livres de Bruno Lallement

Ses stages de méditation

TU POURRAIS AUSSI AIMER

gagner confiance en soi -

Comment reprendre confiance en soi-même ?

Il est parfaitement possible de gagner confiance en soi. Cela nécessite simplement de comprendre ce qu’est réellement la confiance en soi. Après ce n’est plus

ARTICLES RÉCENTS

RETROUVONS-NOUS SUR FACEBOOK

CATÉGORIES

BRUNO LALLEMENT