Ressources et Actualisation

La méditation 3g, ce qu’on ne vous dit pas sur le sujet

la méditation 3g
On parle de plus en plus de la méditation 3g, mais qu’est ce que c’est exactement ? Est-ce comparable à la méditation ? Peut-on guérir avec la méditation 3G ? Est-ce dangereux ?

Tout savoir sur la méditation 3g

Principe de la méditation 3G

La méditation 3G utilise des sons isochrones pour induire un état de relaxation mentale souvent prise à tort pour de la méditation (voir plus loin). Mais qu’est-ce qu’un son isochrone ?

En s’appuyant sur le principe que l’environnement nous influence (autant que nous l’influençons) des recherches ont été menées pour produire des sons qui permettraient d’agir sur les états de conscience. Ainsi par certains sons il serait possible de modifier « mécaniquement » les états de conscience de la personne.

D’après les défenseurs de la méditation 3g, ces sons mettraient la personne dans un état de profonde relaxation. Ce qui serait susceptible de la libérer de son stress, ses angoisses, ou de développer certaines facultés.

Ainsi la méditation 3G serait une forme de méditation qui n’impliquerait aucun effort de la part de la personne.

Méditation 3G et méditation traditionnelle

Les précurseurs de la méditation 3G semblent affirmer que l’on peut atteindre de meilleurs résultats qu’avec la méditation traditionnelle.

Certains n’hésitent d’ailleurs pas à laisser entendre que méditation 3g pourrait libérer rapidement, sans le moindre effort, de stress, d’angoisses. Plus étonnant, elle pourrait également développer la mémoire et certaines facultés etc …

Essayons de faire ici la part des choses pour comprendre objectivement ce qui se passe et ce qu’est réellement la méditation

Vrai ou faux sur la méditation 3g

Découvrez comment ce chef d’entreprise a vue sa vie se transformer, un témoignage touchant

Il est vrai que la méditation 3G, ou plus précisément les sons isochrones, permettent d’induire certains états particuliers de la conscience et de favoriser une relaxation profonde. Dans certains cas générer bien-être et calme, bien-être que l’on peut d’ailleurs obtenir par de nombreux autres moyens parfaitement naturels.

Il semble toutefois présomptueux de croire que ces sons peuvent débarrasser d’angoisses. Ce qui ne serait d’ailleurs pas sans danger quand on sait que l’angoisse est avant tout un signal d’alerte, un mécanisme de défense qui nous protège contre nous-même en nous avertissant que notre manière de fonctionner met en danger notre équilibre.

Changer sa vie sans effort

Aucun psychologue digne de ce nom ne dira le contraire. Il serait donc prétentieux de croire que la méditation 3G supprimerait d’un coup, sans aucun effort de notre part, des conditions acquises depuis l’enfance et entretenu pendant de longues années de vie.

Comment un son pourrait se substituer à nos efforts ?

Cela voudrait dire que nous ne sommes rien d’autre qu’une mécanique ? Une mécanique qui subit passivement son environnement ?

Car si les conditions extérieures pouvaient nous libérer de nos conditionnements on peut légitimement penser qu’un bon mois de vacances passé dans d’excellentes conditions nous délivreraient de toutes nos tendances invalidantes. Ce qui évidemment n’est pas le cas

Une erreur de compréhension sur la méditation

La critique effectuée à l’endroit de la méditation traditionnelle provient d’une méconnaissance de cette dernière. En effet beaucoup de pratiquants mal instruits à cette technique confondent les états produits par la méditation et la méditation elle-même.

Les grands maîtres de méditations sont extrêmement clairs sur la question. Il est aventureux de faire de la méditation un moyen de rechercher systématiquement des états modifiés de la conscience car là n’est pas son but.

L’objectif de la méditation n’est pas de produire un état de bien-être ou de détente, qui en est une des conséquences, mais d’éveiller l’attention.

C’est grâce à cette attention et cette attention seule que la personne peut s’éveiller et réaliser la véritable nature de ses propres pensées et de son esprit.

Le sens d’observation ainsi accru et développée par la pratique de la méditation peut nous amener à une conscience claire de nos propres processus physiques et mentaux.

C’est grâce à cette perception claire de nos modes de fonctionnement que nous pouvons nous en libérer. Il semble difficile de croire qu’écouter un son puisse nous amener au développement de cette faculté d’attention puisqu’il n’implique aucun effort. Ce serait comme espérer voir un muscle se développer en restant couché.

La méditation, un processus de familiarisation

La méditation est, comme le décrivait si bien Sa Sainteté le Dalaï Lama, un processus de « familiarisation ». L’éveil de l’attention par la pratique de la méditation permet en effet de se familiariser avec les différents aspects de nous-mêmes, de lever ainsi nos zones d’ombres. Comme on se libère de l’anxiété que l’on peut avoir dans un lieu inconnu en y passant du temps. La peur disparaît parce que nous « connaissons » de mieux en mieux ce lieu …

On peut donc se demander comment la méditation 3G peut nous amener à ce genre de réalisation ? Comment la méditation 3G peut nous aider à nous connaître ? Certes, elle nous fera vivre certains états mais quel intérêt si nous continuons à fonctionner de la même façon ensuite.

Pour le répéter le but de la méditation n’est pas de vivre des états particuliers de la conscience mais de s’éveiller à soi-même, à la vie !

Comment un son produit mécaniquement pourrait-il nous éveiller ? Cela sous-entend que nous n’avons aucun pouvoir sur notre vie, que nous sommes totalement dépendant des circonstances et que nous ne pouvons pas nous en libérer. Notre bonheur serait-il finalement conditionné (soumis à conditions) ? Que je ne peux être heureux que si le temps le permet ? Uniquement si les autres sont agréables avec moi ? Seulement si les sons émis autours de moi sont harmonieux etc …

Bruno Lallement

À propos de Bruno Lallement​

Bruno Lallement pratique la méditation depuis son plus jeune âge et l’enseigne depuis 1987.

C’est avec beaucoup de pédagogie qu’il transmet les sagesses ancestrales et les fondamentaux d’une existence épanouie. Conférencier de renom et auteur de 4 ouvrages à succès dédiés à la réalisation de soi, il a donné plus de 4000 heures de retraite de méditation.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

dépression nerveuse -

La dépression nerveuse

De nombreux spécialistes s’accordent aujourd’hui pour dire que l’une des plus importantes causes de la dépression nerveuse est l’accumulation de stress petits ou grands, mais

ARTICLES RÉCENTS

CATÉGORIES

BRUNO LALLEMENT

RETROUVONS-NOUS SUR FACEBOOK