Ressources et Actualisation

Comment pratiquer la méditation correctement

Comment pratiquer la méditation

Ce que vous devriez savoir pour pratiquer la méditation

Vous souhaitez pratiquer la méditation vous ne vous savez pas par où commencer ? Dans cet article très complet sur la méditation vous allez découvrir : Nous vous souhaitons une excellente découverte. La méditation n’aura plus de secret pour vous après la lecture de cet article !

Avant de pratiquer la méditation, les indispensables

L’objectif de la méditation

L’objectif principal, lorsque l’on se met à pratiquer la méditation, est d’éveiller l’attention pour nous permettre de nous ouvrir à la réalité telle qu’elle est. C’est-à-dire sans le filtre de notre mental conditionné. En effet, en éveillant notre attention, la méditation permet, avec le temps, de nous libérer de l’emprise de nos pensées et des émotions qui leur sont associées.

La méditation opère un véritable déconditionnement en nous aidant à nous détacher de toutes ces créations mentales invalidantes que nous avons créées malgré nous.

Ce qu’est la méditation

Vous l’aurez compris, le but premier de la méditation n’est pas de faire la vide, de n’avoir aucune pensée, ou encore de rechercher la paix à tout prix. Ces derniers sont des conséquences de la pratique de la méditation. Pratiquer la méditation permet simplement de favoriser le calme de notre esprit qui se manifestera lorsque toutes les conditions seront réunies. Pourtant beaucoup de débutants commettent l’erreur de vouloir forcer leur esprit à se calmer ou à éliminer les pensées. Au-delà d’obtenir exactement le résultat inverse, il n’y a rien de plus à l’opposer de la méditation qui est avant tout une attitude bienveillante, ouverte et accueillante vis-à-vis de soi-même et des manifestations de notre esprit.

Le but de la méditation, faut-il le rappeler, est d’éveiller l’attention, c’est à dire être attentif aux différentes manifestations de notre esprit en les laissant apparaitre puis disparaitre » naturellement » dans notre champ de conscience. Cela requiert bien-sûr un certain entrainement dont voici les premières bases ci-dessous.

Ce que n’est pas la méditation

La méditation n’est pas une technique de relaxation ni de bien-être. Son objectif va bien au-delà, puisqu’elle permet d’opérer un changement profond dans notre vision de la réalité.

En effet, en état vigil ordinaire nous voyons le monde sous l’angle des apparences. Une vision qui elle est influencée par notre « esprit ordinaire » fait d’images mentales et de concepts de toutes sortes.

La méditation va ainsi permet d’accéder à une perception plus épurée et plus directe de la « réalité en soi ». Libérée des apparences trompeuses et des concepts, notre vision devient plus large et plus profonde.

Seule la pratique de la méditation permet d’opérer ces changements en profondeur. L’analyse et la réflexion seules n’y suffisent pas.

1. Préparation avant de pratiquer la méditation

Vous êtes bien plus que ce que vous croyez

Ce livre vous le prouve
(CLIQUEZ SUR L’IMAGE)

Avant toute chose, gardez à l’esprit que pratiquer la méditation doit être un moment de plaisir. Comme on l’a vu précédemment il n’y a pas de but à atteindre si ce n’est d’éveiller l’attention.

Comme dans toute discipline, sportive ou autre, la méditation, pour être bénéfique requiert d’être dans de bonnes conditions.

Avant de pratiquer, assurez-vous d’avoir l’esprit disponible et d’être relativement détendu. Comme le dit un adage Zen, « on ne plante pas un arbre pendant la tempête » .

Pour le dire autrement, il ne faut pas attendre d’être mal pour pratiquer la méditation.

Donc si vous avez l’esprit trop embrumé recourrez d’abord à une petite séance de gym ou une marche dans la nature.

2. Mise en condition

Pratiquer la méditation est également très simple. Selon la méthode que vous avez choisie (voir plus bas les différentes méthodes de méditations), vous pouvez vous assoir confortablement. Idéalement il convient d’avoir le dos droit, vous pouvez pour cela utiliser un coussin (zafu) ou un banc de méditation. Sinon une chaise ou un fauteuil bien fermes feront l’affaire.

3. Pratique de la méditation

Pour commencer, prenez conscience de votre corps et renoncez au tensions qui ne sont pas nécessaires à la position choisie. Ensuite, portez votre attention sur le souffle mais sans vous concentrer. Il s’agit simplement d’observer le souffle et de laisser faire. Quelles que soient les pensées qui s’élèvent, il convient de ne pas intervenir et de les laisser passer dans le champ de conscience.

Dès que vous réalisez que vous vous êtes laissé distraire, vous revenez sur le souffle. Progressivement le calme va s’établir tout seul sans que vous ayez besoin de modifier quoi que ce soit.

apprendre à méditer

Il ne s’agit là que de vous montrer comment peut se déroule une séance de méditation.

Un instructeur peut être nécessaire pour vous aider à contourner les éventuels obstacles. On peut rapidement se laisser décourager par les constantes oppositions que peut manifester notre propre mental face à cette pratique.

Néanmoins, il serait dommage de se priver de tous les bienfaits que peut apporter la méditation dont voici une liste non exhaustive ci-dessous.

Les différentes techniques de méditation

Il existe de très nombreuses techniques de méditation. Il convient d’adapter celle qui sera la plus appropriée à votre tempérament.

Il n’est pas conseillé d’en pratiquer plusieurs. L’idéal est de trouver celle qui vous convient le mieux, celle avec laquelle vous vous sentez en accord.

Note : les méditations citées ici ne sont pas forcément adaptées à tout le monde. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers une démarche de développement personnel plus appropriée au monde occidental.

Examinons les formes de méditation les plus courantes.

La méditation Vipassana

La méditation Vipassana est une pratique qui consiste à éveiller l’attention en utilisant principalement le souffle.

Contrairement à ce que certains auteurs affirment, il ne s’agit pas de concentration mais bien d’attention. La personne ne focalise pas, elle garde une attention ouverte tout en se servant de la respiration comme « fil conducteur ». La méditation Vipassana est présente dans de nombreuses traditions et notamment dans le bouddhisme.

La méditation transcendantale

La méditation transcendantale est considérée à tort comme une forme de méditation puisqu’elle repose sur la répétition de mantras. La pratique répétée de mantras permet surtout de réduire la production de pensées parasites.



La méditation Zen

La pratique varie selon les écoles. Principalement elle repose sur l’assise et l’observation directe.

Dans certaines écoles, le méditant est assis devant un mur blanc. Pendant cette pratique, il laisse défiler ses pensées sans essayer de les contrôler jusqu’à ce qu’elles s’apaisent complètement. Le Zen recourt également à l’utilisation de Koan, petites phrases sans sens apparent, mais qui peuvent provoquer une ouverture de la conscience.

La méditation dite « en pleine conscience »

En réalité parler de méditation pleine conscience est un pléonasme puisque l’objectif lorsque l’on veut pratiquer la méditation est d’éveiller l’attention, et cela ne peut se faire qu’en étant totalement conscient lors de la pratique.

Les bienfaits de la méditation

La méditation apporte de grands bienfaits au quotidien. En règle général les premiers changements apparaissent après 2 à 3 semaines de pratique. Après quelques mois d’entraînement des changements plus profonds commencent à s’opérer. Une pratique régulière de la méditation entraîne des bienfaits très divers, aujourd’hui de très nombreuses études scientifiques en ont prouvé la valeur.
La méditation a un effet très marqué sur les capacités mentales. Elle renforce la concentration et l’attention. Elle développe entre autres l’agilité et la vivacité d’esprit. Les personnes qui pratiquent la méditation voient leur faculté de compréhension, d’intégration et de synthèse se décupler. Ils deviennent également plus créatifs et structurent mieux leur pensée. Enfin la créativité augmente de manière significative.

Pratiquer la méditation a également une incidence très marquée au niveau du comportement de ceux qui la pratiquent. En effet, elles sont beaucoup moins agressives, plus sociables, plus calmes et plus ouvertes aux autres. Elles gèrent beaucoup mieux leur stress, sont moins enclines à la dépression et à la colère.

Aujourd’hui la méditation prend une large place dans l’arsenal de la psychothérapie.

Des études ont démontré que pratiquer méditation renforce les défenses immunitaires de manière significative. En effet, on constate une augmentation des anticorps de près de 30% après 3 mois de pratique seulement ainsi que des cellules souches.

La pratique permet également de réduire le taux de cholestérol dans le sang ainsi que la pression artérielle.

Pratiquer et la méditation pour retrouver son bien-être

Les bienfaits de la méditation sont incommensurables tant au niveau psychologique qu’au niveau physique. Rappelons toutefois que l’objectif de la méditation est de parvenir à un état de stabilité parfaite face aux aléas de la vie et de connaitre ainsi le bonheur et la sérénité indépendamment des circonstances extérieures.

Elle débouche sur une connaissance approfondie de notre véritable nature et par voie de conséquence des autres et de la nature.

Découvrez les méditations collectives avec Bruno Lallement

Bruno Lallement

À propos de Bruno Lallement

Bruno Lallement pratique la méditation depuis son plus jeune âge et l’enseigne depuis 1987.

C’est avec beaucoup de pédagogie qu’il transmet les sagesses ancestrales et les fondamentaux d’une existence épanouie.

Conférencier de renom et auteur de 4 ouvrages à succès dédiés à la réalisation de soi, il a donné plus de 4000 heures de retraite de méditation.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

les causes du stress - Logo

Les vraies causes du stress

C’est en identifiant clairement les causes du stress que l’on peut réellement apprendre à le maitriser. Voici ce que vous devez savoir sur le stress

ARTICLES RÉCENTS

RETROUVONS-NOUS SUR FACEBOOK

CATÉGORIES

BRUNO LALLEMENT