Ressources et Actualisation

La méditation Vipassana

méditation Vipassana -

Vipassana du terme Pali, veut littéralement dire « voir les choses telles qu’elles sont » ou « la vision pénétrante ». La méditation Vipassana est probablement l’une des techniques de méditation les plus anciennes de l’Inde. Malheureusement, elle a fini par disparaître avant de revenir dans les années 70 grâce à Satya Narayan Goenka. Aujourd’hui il est l’un des enseignants les plus connus de cette démarche. Grâce à lui la méditation Vipassana s’est largement répandue dans le monde. 

L’objectif de la méditation Vipassana est d’explorer son monde intérieur tout en demeurant constamment présent. Ce qui permet, en autre une libération des pensées qui seraient ignorées par la conscience.

Ce qu’il faut savoir sur la méditation Vipassana

La méditation Vipassana est essentiellement basée sur l’attention.

Bouddha lui-même considérait l’attention comme un filtre qui permet de discerner ce qui peut être bénéfique à l’individu de ce qui ne l’est pas.

La pratique de la méditation Vipassana consiste donc à focaliser son attention sur les cinq sens (la vue, l’ouïe, le goût, l’odorat, le toucher), mais également la pensée. Au cours de la pratique, il s’agit de ne considérer que ce qui se passe dans l’instant.

Cette forme de méditation est donc un processus de familiarisation de la réalité sous tous ses angles, mais également de soi-même et de son univers intérieur. Cette technique permet de purifier l’esprit. Autrement dit de libérer les tensions et progressivement d’éliminer les pensées négatives pour laisser place au positif. Cette technique entraîne automatiquement un processus de déconditionnement de l’esprit.

La pratique Vipassana s’adresse à quiconque est prêt à s’impliquer totalement dans la pratique.

Les effets de la pratique vipassana

Ce type de méditation apporte des bienfaits très similaires à ceux des autres techniques :

Elle permet entre autres de réduire les comportements addictifs. Chez beaucoup de personnes, on constate après plusieurs mois de pratique une diminution très sensible de la prise d’alcool et diverses drogues.

La méditation Vipassana procure également un sentiment de bien-être, associé à une humeur plus positive. Elle permet de réduire l’anxiété, le stress et les états dépressifs : Comme la plupart des techniques de méditation, la méditation Vipassana permet de beaucoup mieux gérer le stress et les émotions.

Elle renforce la concentration : la pratique de l’attention sur les sensations et les pensées favorise en effet dans une très large mesure le développement de la concentration en général.

Cette forme de méditation a de nombreux effets à tous les niveaux puisqu’elle entraîne un rééquilibre de toutes les grandes fonctions organiques.

Les séances de méditation

Les séances de méditation Vipassana reposent sur des règles très strictes. Elles s’étalent sur 10 jours de pratiques continues. Dix jours pendant lesquels les participants n’ont aucun contact avec le monde extérieur. Elles n’ont le droit ni de lire, ni d’écrire ou de s’adonner à une activité qui n’est pas en rapport avec la méditation Vipassana.

Elles doivent également respecter un code moral strict : Célibat, pas de drogue, ne jamais tuer d’autres êtres vivants, ne pas voler ni mentir durant toute la durée de la retraite Vipassana.

Les repas sont exempts de substances animales et sont servis 2 fois par jour.

La règle du silence s’impose jusqu’au dixième jour.

Durant les premiers moments, il est difficile de suivre les instructions et de rester sans activité. Au fil du temps, les difficultés perdent de leur intensité ce qui entraîne un apaisement du mental. Après la retraite de méditation, les participants sont invités à continuer à pratiquer la méditation Vipassana seul.

Les techniques de méditation Vipassana

Comment méditer

Les différents exercices de méditation Vipassana :

L’observation du va-et-vient du souffle. Cet exercice se pratique assis, le dos et la tête bien droits.On se concentre sur le souffle et on observer les les mouvements de va-et-vient l’abdomen.

L’attention sur les idées, intentions et pensées. Il s’agit de simplement prendre acte de ce qui s’élève dans l’esprit sans notion de jugement.

Que faire avec la somnolence ? Pendant la pratique le pratiquant peut ressentir de l’envie de dormir. Si cela se produit, il convient simplement d’en prendre conscience, identifier cet état de somnolence et l’accepter. Ainsi la somnolence se transforme en méditation.

La dépression nerveuse

Par Bruno Lallement,

Conférencier, écrivain, humaniste et humanitaire
il enseigne les démarches de réalisation personnelle depuis 1987

copyright © tous droits réservés 2018 Bruno Lallement

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Bruno Lallement

Pierre parle des bienfaits de la méthode

https://youtube.com/watch?v=uxjI8PWtjwgPierre, musicien, partage son avis sur la méthode de Bruno Lallement et parle des nombreux bienfaits qu’elle lui a procurés

ARTICLES RÉCENTS

RETROUVONS-NOUS SUR FACEBOOK

CATÉGORIES

BRUNO LALLEMENT